Inscription Plus d'informations

Accessibilité

Taille du texte:
Contraste:
Consulter la politique d'accessibilité

Plateaux de travail

Mission

Offrir des situations d’apprentissage valorisantes et développer des compétences transférables en milieu de travail, qui mène vers la réussite et une première diplomation.  L’objectif étant également de favoriser le maintien ou l’augmentation des compétences en littératie, numératie, résolution de problèmes et l’utilisation des technologies chez les adultes. 

Les plateaux de travail permettront aussi aux élèves ayant besoin de développer leurs habiletés manuelles de se valoriser, de vivre des réussites et de potentiellement veiller à leur persévérance scolaire. En terminant, ce projet pourra servir de tremplin afin de favoriser les transitions vers un retour aux études.

Clientèle

La clientèle ciblée n’est pas catégorisée spécifiquement.  Comme le projet se veut inclusif, toutes les clientèles adultes sont admises, mais particulièrement celles qui présentent des besoins en développement des compétences socioprofessionnelles et/ou d’intégration sociale.

Il pourrait s’agir, par exemple, de personnes ayant des limitations fonctionnelles et qui nécessitent un accompagnement, des personnes sortant du centre de détention, des élèves en processus d’orientation, des décrocheurs, des personnes éloignées du marché du travail ou en processus de pré-emploi, etc.

Des groupes homogènes pourraient également voir le jour dans le but de favoriser le sentiment d’appartenance et répondre à des besoins spécifiques.

Vision

Offrir un milieu d’apprentissage pour développer les compétences en insertion socioprofessionnelle et /ou en intégration sociale. Que ce lieu d’apprentissage soit inclusif, ouvert à toutes les clientèles d’élèves et intergénérationnel.

Que les élèves fréquentant les plateaux de travail puissent prendre part à des projets favorisant l’économie circulaire, les apprentissages utiles au quotidien et que les compétences développées soient transférables en milieu de travail.

Que ce projet permette aux retraités de partager leurs compétences, de valoriser leur savoir-faire et de favoriser les interactions sociales.  Il sera également possible de développer un aspect entrepreneurial par la participation au volet d’économie circulaire.

Dans la Manicouagan, les plateaux de travail seront installés au sous-sol du centre Albert-Deschênes.  En Haute-Côte-Nord, les locaux de classe seront ceux présentement utilisés par les groupes d’IS à Forestville et Les Bergeronnes (groupes du Centre d’activités de la Haute-Côte). 

Nous avons également la possibilité d’utiliser le sous-sol de la Friperie du Nordest à Forestville.  Il est à noter que l’ensemble de nos locaux sont accessibles pour les gens ayant des limitations physiques.  Les plateaux de travail seront orientés vers la récupération de papier, de textile, de matériaux de construction et d’appareils électroniques.

Pour le papier, il s’agira de déchiquetage.  On utilisera le papier provenant du CÉA et du centre administratif.  Au besoin, nous pourrons valider ce qui pourrait être utilisé dans les autres écoles.  Une deuxième vie pourra être donnée au papier par la fabrication de bûches d’allumage, de feuilles de semence ou encore de paillis pour les poules, par exemple.

Pour les matériaux de construction, un partenariat avec les ressources matérielles du CSS sera établi.  Certains matériaux seront récupérés pendant les rénovations des écoles.  Ces matériaux seront inclus dans les devis de construction.  Les ressources matérielles s’occuperont également de faire les démarches pour obtenir des « containers » dans lesquels les matériaux pourront être déposés et remis pour vendre ce qui aura été récupéré.

Pour les textiles, nous évaluerons les besoins du milieu pour être complémentaires à ce qui se fait déjà.  On pourrait, par exemple, récupérer les fermetures éclair et les boutons sur les vêtements à qui on ne peut pas donner une deuxième vie. 

On pourrait aussi faire des guenilles et inclure de la couture.  La laveuse et la sécheuse prévues pour l’appartement du groupe IS seront dans le local des plateaux de travail et pourront servir également à développer les compétences domestiques.

Pour les appareils électroniques, nous pourrions faire du démantèlement en prévision de la récupération.  Certains matériaux sont nocifs et ne peuvent être manipulés de n’importe quelle façon.

Plusieurs partenaires sont impliqués : Centre de services scolaire de l’Estuaire, Synergie 138, la Régie de gestion des matières résiduelles, le Centre de dépannage des Escoumins, le CISSS de la HCN, le Centre d’activités de la Haute-Côte, le CAB le Nordest, la MRC de la Haute-Côte-Nord, etc.

Le Centre d’activités de la Haute-Côte sera financé par le CISSS pour prendre en charge l’administration et l’animation des plateaux de travail en Haute-Côte-Nord. 

Des partenariats devront être établis avec les différents organismes pour définir les responsabilités respectives de chacun poursuivant le but ultime de développer des compétences socioprofessionnelles des adultes sur l’ensemble du territoire.

Quant aux possibilités académiques, des métiers semi-spécialisés et plusieurs sigles du programme d’intégration sociale pourront également être débutés ou complétés sur les différents plateaux de travail.